Découvrir l'Humanité



2009 - 2012
  • Stacks Image 73362
  • Stacks Image 73364
  • Stacks Image 73542
  • Stacks Image 73544


Éthiopie
décembre 2009 à février 2010

 

De Roissy aéroport à Addis-Abeba, la capitale
début décembre 2009

" Modeste vidéo " vous dira Hubert... Premières prises premier montage qui vous présentent Addis-Abeba, le sourire de ses habitants et une "injera", crêpe traditionnelle éthiopienne, partagée avec nos jeunes hôteliers.
Hôtel avec électricité et eau chaude où il est agréable de rester quelques temps. Hubert a besoin de temps pour placer ses logiciels et enfin mettre en route ce matériel. Ce temps lui a manqué mais aujourd'hui il est très satisfait de ses choix photo et vidéo.

Devenir un "Fèrendj" en Éthiopie se fait sans difficultés. Seul le mot veut dire étranger. La gentillesse rencontrée dans cette capitale et la douceur du climat vous donnent la sensation d'être très vite adopté.
Et oui, nous sommes tout simplement heureux d'être là dans le quartier Piazza, quartier très pittoresque qui surplombe la ville. Heureux d'être acceptés parmi cette population pourtant si démunie. La réserve de tous ces gens, leur discrétion et leur délicatesse sont exceptionnelles et nous tentons d'être à la hauteur.

Merci à Salou, Téguste, Damatha, Damesse et les autres... ameseguena-low.
Pour ce merci en amharique, voici la méthode mémo-technique d'Hubert "Ah met ces gaines à l'eau".


Nous partons passer Noël dans le Nord du pays...

Stacks Image 73448
Stacks Image 73446
Stacks Image 73450
Stacks Image 73456
Stacks Image 73458
Stacks Image 73460

Fête du Timkat, jour de l'Épiphanie à Lalibela

Aider sans détour…
Allant à Lalibela en bus, nous avions remarqué une petite école joliment située mais totalement isolée.
À notre retour, à pied, nous nous arrêtons volontairement devant le panneau Fakit school.
Deux bâtiments en torchis, quatre classes dont une n'a aucun bureau, aucun siège. Les enfants sont assis au sol ou sur un tronc d'arbre couché le long du mur. Voyant cela, nous commençons à préciser notre intention parlant avec Amara, le jeune directeur, et les quatre autres instituteurs : acheter des pupitres...
À Weldya, sur la route des menuisiers, nous nous entendons avec l'un d'eux. Par chance, celui-ci a des pupitres en attente. Passons au transport, pas simple non plus... Bon, sur le toit d'un bus, l'affaire sera réglée.
Du bout de la ligne droite maintenant, ce sont les enfants que nous voyons... Cela nous émeut de nous sentir attendus et quand le bus stoppe, deux garçons sur le toit et tous ces petits bonshommes et bonnes femmes s'affairant autour...
Des œufs, des betteraves et des échalotes nous sont offerts en remerciement.

Stacks Image 73531
Stacks Image 73536
Stacks Image 73538

"Aider sans détour" à l'école de Fakit
- vidéo en bas de cette page -

De retour à Addis-Abeba
février 2010

Avide d'images, photos, vidéos... Hubert réalise de retour à Addis-Abeba que le temps de montage est énorme quand tant de choix de prises de vue.
Aucune possibilité de travailler sur place le mois dernier puisque, par bonheur et par choix, nous nous sommes trouvés aux sommets de montagnes époustouflantes ou aux creux de collines perdues...

Un pays qui nous aura enchantés par la diversité de ses paysages et encore une fois, en ville ou en campagne, le sourire et la générosité de tout un peuple. Peuple fier sans arrogance dont l'étendard, au tout début du siècle dernier, a été le premier d'un Etat indépendant en Afrique. Depuis, la plupart des pays du continent ont adopté ces trois couleurs vert, jaune, rouge pour leur drapeau.
Stacks Image 73471

Extrait de la rubrique "Les petits mots amicaux"

Tout juste rentrés, un livre dans la boite aux lettres pour "amortir" notre retour à Amsterdam… merci Jacqueline.
Vous partez demain... que puis-je vous souhaiter ? Trop de belles choses. S'il n'y en avait qu'une : que le souffle parfois violent du voyage ne vienne pas éteindre la petite flamme qui vous anime, ce déroutant mélange d'humanisme et de candeur assumée que l'on ressent en vous lisant et qui me fait penser à ce vers de Brel : « Finalement… il nous fallut bien du talent pour être vieux sans être adultes »
Je pense à vous. Vivez ce voyage comme le dernier... Amitiés,
Fabrice

et maintenant
un clic par ci… un clic par là…
à votre tour de leur sourire !

Stacks Image 73487

BIENVENUE EN ÉTHIOPIE

 
 

"Aliva et Guetitous"

 
 
 
 
 
 
 

"Aider sans détour" à l'école de Fakit

Détails dans la rubrique "Aider sans détour"

 

"Au revoir Éthiopie"

. COMMENTAIRES DISQUS
Si vous n'avez pas d'identifiant Disqus, Facebook, Twitter ou Google, vous pouvez tout de même écrire un commentaire "en tant qu'invité(e)"...

- Cliquez dans "Commencer / Participer à la discussion" pour écrire votre message
- Ensuite sous votre message, renseignez votre nom, puis seulement votre courriel
- Cocher les cases suivantes, sauf la troisième si vous le souhaitez
- Cliquez sur la flèche pour valider votre commentaire

...et au bout du compte, Jacqueline et Hubert seront ravis de vous lire... et de vous répondre !

Photo Jacqueline et Hubert

© 1999 - 2020 Jacqueline Gout / Hubert Dan